Non, le collier de dressage n’est pas un instrument de torture !

Beaucoup de personnes critiquent les colliers de dressage. Pour eux, ce sont des instruments de torture qui font souffrir inutilement l’animal. Bizarrement, chez les maîtres qui en possèdent, le son de cloche n’est pas du tout le même. Découvrez leurs arguments.

Une éducation simple et cohérente

Pour les chiens les plus têtus, apprendre les ordres de base relève du challenge. Rien qu’un petit « assis » requiert plusieurs demandes insistantes et les bêtises, malgré des punitions, sont courantes. Avec un collier de dressage, tout se simplifie. L’appareil d’éducation canine n’est pas magique, mais se veut cohérent. Quand le chien commet un acte interdit, il reçoit de suite une stimulation. Au lieu d’avoir un maître qui parle et exprime parfois des mots qu’il ne comprend pas, il est victime d’une petite punition physique. Le message passe rapidement et très vite, les stimulations ne seront plus nécessaires car le chien cessera les comportements interdits de lui-même.

Peu de souffrances infligées

Si les colliers anti-aboiement qui émettent des stimulations électriques infligent réellement de la douleur à l’animal, les colliers de dressage sont moins violents. Les stimulations principales envoient des vibrations, ce qui provoquent de la gêne, mais pas de la douleur. Il existe aussi des avertissements par bips sonores ou via des petits jets de spray.
L’intensité est réglable via la télécommande. Il est conseillé de mettre le niveau le plus faible à laquelle répond l’animal et de l’augmenter seulement s’il se trouve dans une situation dangereuse.

Le collier sauve des vies

Les situations dangereuses sont justement celles qui mettent le mieux en avant les qualités du collier de dressage. Une stimulation alors que le chien court vers la route le stoppe sur le champ et lui évite de se faire renverser. Un avertissement quand il se met à grogner sur un chien plus fort permet de ne pas créer une bagarre qui pourrait lui faire très mal.

Un outil pour la liberté

En apprenant au chien à revenir vers son maître, le collier de dressage participe grandement à sa liberté. Cela permet de pouvoir le détacher et de le laisser gambader comme il l’entend. Cette fonction pour éviter les fugues peut même être complétée par un GPS. Ainsi, si le chien ne vous écoute pas et s’enfuit, vous pouvez grâce à la puce de localisation contenu sur le collier GPS le retrouver facilement.
Rien ne vaut une excellente éducation digne d’un spécialiste canin. Malheureusement, pour beaucoup de maîtres, les apprentissages sont plus compliqués. Dans ces cas-là, le collier peut apporter beaucoup.