Le ronronnement : un comportement utile pour les chats

Le ronronnement est un comportement propre aux chats. Ce son est propagé grâce à une vibration des muscles placés à l’intérieur du larynx et du diaphragme. L’animal émet ce « bourdonnement » pour indiquer la jouissance ou la crainte.

Pourquoi le chat ronronne-t-il?

chatComme tous les animaux, les chats disposent de leur propre manière pour partager leurs émotions. Suite aux caresses du maître, cet animal peut ronronner de plaisir. En se frottant aux jambes de son propriétaire, le chat montre son bonheur. Puisque l’animal ne peut pas formuler ses désirs aux êtres humains, il bourdonne en cas de faim. Ce dernier ne s’arrêtera pas tant qu’il n’aura pas de la nourriture. Pour les chatons, le ronronnement durant l’allaitement indique à leur mère qu’ils sont satisfaits. La maman produit le même bruit afin de leur dire qu’elle les protègera.

En outre, le chat peut ronronner afin de marquer son territoire. Les animaux n’ont pas l’habitude de partager leur espace. L’émission de ce son peut également être signe de peur chez le félin. L’inquiétude peut se manifester en cas de menace. Il lance le ronronnement face à un dominant. Dans cette situation, le bourdonnement mentionne que le chat est pacifique. En général, il se soumet en présence d’une race supérieure à lui. Vu que le ronronnement du chat a plusieurs significations, il revient à son maître de comprendre le sens du bruit. Pour cela, il devra observer avec attention l’attitude du félin.

Les liens entre le ronronnement du chat et sa santé

Le ronronnement du chat n’est pas simplement une manière de communiquer. Le chat s’en sert aussi pour calmer la douleur. S’il est blessé, ce bourdonnement lui procurera une sensation d’apaisement. En émettant ce son, les chats peuvent rassurer leur entourage. Par exemple, le ronronnement de la chatte fournit du réconfort à ses petits. Pour les chats, cet acte contribue au renforcement des os selon des spécialistes. La régénération des tissus se manifeste si la fréquence du bruit atteint les 26 Hz.

Des études scientifiques ont démontré que ce bourdonnement déteint également sur l’homme. Il aurait un effet thérapeutique. Il agit directement sur le système amygdalien de l’homme. Cette partie du cerveau renferme les émotions. Ces dernières s’en retrouveront atténuées.