Mon chat perd ses poils : est-ce normal ?

La perte de poil chez le chat peut parfois être impressionnante au point d’inquiéter les propriétaires de l’animal. Mais en dépit de l’ampleur du phénomène, la perte de poil chez le chat est souvent bénigne et même naturelle. Mais s’il n’y a souvent pas lieu de s’inquiéter, la perte de poils chez le chat doit induire une préoccupation et un entretien particulier de la part du maitre.

Aussi, parfois, la perte de poil est trop importante et est due à des problèmes de santé. Comment reconnaitre quand une perte de poil est excessive et anormale chez le chat ? C’est également ce que nous allons voir ici.

Perte de poil chez le chat : un phénomène naturel

Faut-il s’inquiéter si mon chat perd ses poils ? Pas du tout ! la perte de poil est un phénomène normal et souhaitable chez le chat. En effet, deux fois par an, au printemps et en hiver, le chat fait sa mue. Il renouvelle son pelage afin de s’adapter aux températures qui changent au fil des saisons. Ainsi, il n’est pas étonnant de constater que l’ampleur de ce phénomène est décuplée pour les animaux qui vivent à l’extérieur, car pour eux cette phase d’adaptation est particulièrement cruciale.

Bien que cela puis paraitre étonnant, les chats perdent leurs poils en automne pour se préparer pour l’hiver. Il élimine ainsi un poil plus clairsemé et abimé pour faire de la place à la fourrure fournie en sous-poil chaud qu’ils vont ensuite se constituer. Une fois l’hiver passé, ce pelage d’hiver sera également éliminé au profit d’une « tenue plus légère ».

Pour mieux comprendre les chats, le site de chatsmoureux représente une véritable source d’information. Santé, vie pratique, accessoires aussi insolites qu’innovants, etc. Aujourd’hui, il nous aidera à savoir que faire quand on a un chat qui perd ses poils.

Que faire quand un chat perd ses poils ?

Comme nous venons de voir, la perte de poil chez le chat est un phénomène normal qui intervient deux fois par an. Les périodes de mues ne passent en général pas inaperçues pour les propriétaires qui permettent à leurs animaux de vivre à l’extérieur et à l’intérieur de la maison.

En effet, des poils de chat vont se retrouver un peu partout dans le foyer, sur le sol, les meubles, les vêtements. Cette perte de poil est également particulièrement visible dès lors que l’on caresse son chat et que ‘on se retrouve avec une véritable touffe de poils dans les mains !

Pour des questions d’hygiène, mais également pour protéger son animal d’éventuels problèmes de santé, il y a bien certaines choses que l’on peut faire en cette circonstance :

  • Un nettoyage accru de la maison pour éviter les proliférations de bactéries.
  • Brosser son chat plus souvent pour l’aider à se débarrasser de ses poils morts.
  • Mettre à sa disposition de l’herbe à chat pour l’aider à cracher les poiles qu’il avale lors de sa toilette.

Quand la perte de poil est anormale

Il peut également arriver que la perte de poil chez le chat soit due à des problèmes de santé. Auxquels cas, il est bon de connaitre les éléments qui vont différencier une perte de poils normale à une perte de poils anormale.

En effet, certaines maladies de peau, ou plus souvent certaines infestations parasitaires peuvent également engendrer des pertes de poils chez les chats. Voici quelques indices qui vous permettront de faire la différence :

  • Le chat perd ses poils alors que ce n’est ni l’automne ni le printemps
  • Les poils tombent par plaque, mettant la peau à nu sur certaines zones
  • La perte de poils s’accompagne de démangeaisons importantes
  • Vous remarquez des saignements ou des croutes