Comment calmer un chiot hyperactif ?

Ah, le chiot, mignon et irrésistible au possible, mais il a la puissance d’une explosion nucléaire. Quand on a un chiot hyperactif, il fonce dans tous les sens comme une balle. Il est souvent difficile de le suivre, et encore moins de lui faire arrêter ses acrobaties. Les chiots sont curieux, excités et pleins d’entrain. Ils vont toucher et mâcher tout ce qui bouge. Mâcher est cependant un comportement normal chez les chiots. Mais, c’est à nous de rediriger l’hyperénergie de notre chiot et de lui apprendre ce qu’il est approprié ou non de faire.

Routine et structure

L’un des meilleurs moyens d’endiguer le comportement hyperactif de votre chiot est de mettre en place une routine stricte dès le départ.

Établir un horaire fixe

Un horaire fixe permet au chiot de savoir quand il est temps de manger, de marcher, de dormir, d’aller aux toilettes et de jouer. Et, lorsque c’est l’heure de dormir, placez le chiot dans une cage où il se sent en sécurité et protégé, comme dans une tanière.

Cela limitera le comportement hyperactif du chiot à certains moments de la journée, par exemple pendant les jeux et, dans une moindre mesure, pendant les promenades. Ces moments deviendront de bons exutoires pour son hyperénergie. Les chiens sont crépusculaires, ce qui signifie qu’ils sont plus actifs à l’aube et au crépuscule, alors essayez d’organiser des moments de jeu pendant ces périodes d’hyperactivité.

De cette façon, le chiot sait exactement ce que l’on attend de lui, ce qui contribuera à réduire son stress. De plus, vous pourrez profiter de quelques moments de paix sans hyperactivité du chiot.

Un horaire fixe facilitera également l’apprentissage de la propreté et de l’obéissance du chiot.

Le saviez-vous ? Sans routine ni structure, un chiot peut devenir stressé, hyperactif et malheureux.

Exercice physique et mental

Les chiots ont une énergie débordante et sont curieux de tout. Il est important de leur fournir des moyens d’expression positifs pour leur corps actif et leur esprit curieux. S’ils n’en ont pas, ils trouveront leurs propres activités. Il en résultera probablement des dommages matériels, des dommages au chiot, des cris, des larmes et peut-être une visite au magasin de meubles ou chez le vétérinaire.

Il existe une variété de jeux auxquels vous pouvez jouer avec votre chiot et qui l’aideront à libérer son hyperénergie de manière positive.

Voici quelques activités physiques amusantes :

  • Le jeu du “rapporte” avec une balle
  • Le football
  • Cache-cache
  • Agility pour chiens
  • Sports canins

Voici quelques activités mentales amusantes :

  • L’entraînement à l’obéissance
  • Les jouets interactifs pour les chiens 

Parmi les activités physiques et mentales amusantes, citons

  • Promenades quotidiennes dans le quartier
  • Promenades dans le parc
  • Séances de jeu supervisées avec d’autres chiots amicaux et en bonne santé.

Assurez-vous que votre chiot a reçu tous ses vaccins avant de faire des promenades au cours desquelles il pourrait être en contact avec des crottes ou des pipis de chiens. Lors des séances de jeu avec des chiots, assurez-vous que tous les chiots ont été vaccinés.

Patience et constance

Il est facile de perdre patience avec un chiot hyperactif qui a une capacité d’attention très courte. Perdre son sang froid et crier peut arriver facilement. Cependant, vous vous rendrez vite compte que cela ne fera que le rendre plus hyperactif.

La colère, la frustration, les cris et les coups ne font qu’injecter plus d’énergie dans une situation déjà intense. Le chiot sera alors encore plus agité et encore plus excité.

Si vous sentez que vous vous énervez, faites une pause et demandez à quelqu’un de vous remplacer. Il faut rester calme. S’il n’y a personne, mettez le chiot temporairement dans sa cage ou dans une attache et faites une courte pause pour vous ressaisir.

Soyez toujours cohérent avec le chiot afin qu’il sache ce qu’il doit attendre de vous. Il est important d’établir des règles de vie et de les respecter. Ne laissez pas votre chiot monter sur le canapé un jour et ne le grondez pas pour avoir fait la même chose le lendemain.

Comment calmer un chiot agité ?