Comment assurer la bonne cohabitation entre des poules et d’autres animaux de compagnie ?

La cohabitation de nos différents animaux de compagnie n’est pas toujours chose aisée. D’ailleurs, qui ne connaît pas l’expression « Être comme chien et chat » ? Si, parfois, les mesures mises en œuvre pour assurer la bonne entente de nos animaux sont quasi inexistantes, il y a des cas où il est nécessaire, voire indispensable, d’avoir des équipements spécialisés. C’est aujourd’hui le sujet que nous allons aborder et plus particulièrement la cohabitation de poules avec d’autres animaux.

Élever des poules : pensez à leur bien-être et leur sécurité

Les poules sont des animaux très sujets au stress, il leur faut leur propre espace de vie afin qu’elles puissent évoluer en toute quiétude et éviter tout incident avec vos animaux domestiques comme des chats et des chiens, mais aussi avec les animaux sauvages, prédateurs potentiels.

Si vous souhaitez obtenir des œufs de vos poules, leur bien-être est à surveiller puisqu’il est étroitement relié à leur pondaison. vos poules doivent se sentir en sécurité si vous souhaitez obtenir des œufs régulièrement. D’où l’importance de disposer d’un lieu d’accueil de qualité leur étant dédié.

Le poulailler est donc le point de départ obligatoire si vous comptez avoir des poules chez vous. Il existe aujourd’hui une grande diversité dans l’offre des poulaillers. Vous pouvez également en fabriquer un par vos propres moyens sans être pour autant être un as du bricolage. En kit, en bois ou en plastique, il vous permettra d’adapter le lieu d’accueil de vos gallinacés à votre habitation et à vos besoins. Vous pouvez trouver plus d’information sur poulailler-info.com, qui vous accompagne afin de concevoir un lieu adapté à vos poules et garantir leur bien-être et leur sécurité.

Les critères de choix du poulailler

Le choix du poulailler va dépendre de votre situation. Si vous habitez un terrain clos en ville, les risques de voir des prédateurs s’inviter chez vous est relativement plus faible que si vous vivez en zone rurale, où les renards se feront un plaisir de dévorer bêtes à plumes. Ne minimisez donc pas l’aspect sécuritaire de votre poulailler. Les clôtures doivent donc être résistantes et de qualité, tout comme l’accès au poulailler. Les matériaux utilisés sont aussi à adapter à vos besoins. N’oubliez pas qu’une poule peut vivre jusqu’à dix ans, il faudra donc que votre installation résiste dans la durée afin de vous assurer la tranquillité.

Le poulailler doit répondre à plusieurs critères : disposer d’un endroit abrité, qui accueillera les nids (en nombre suffisant selon votre cheptel) où vos poules seront amenées à pondre, mais aussi garantissant aux animaux un endroit pour se protéger des intempéries. Bien sûr, la mangeoire pour la nourriture et l’abreuvoir pour l’eau sont obligatoires. Les perchoirs sont aussi indispensables afin que vos cocottes puissent s’épanouir.

Afin que ces dernières soient chez vous comme des poissons dans l’eau, pensez à installer un bac à sable. Il permettra aux poules de se débarrasser de leurs parasites, mais aussi d’entretenir leur plumage. Avec tous ces équipements, vos cocottes s’épanouiront au mieux et en toute sérénité et votre récolte d’oeuf devrait augmenter. Vous trouverez davantage d’information au sujet de l’élevage des poules sur ce document du Sivom de la Vallée de l’Yerre et des Senarts.