Comment enlever les tiques présentes sur votre chien ?

Que ce soit en milieu rural ou urbain, les tiques peuvent s’en prendre à votre chien et le rendre malade. Cela souligne la nécessité de procéder fréquemment à une inspection pour déceler leur présence. Un retrait doit ensuite se faire dans les meilleurs délais, pour éviter que la santé de l’animal soit mise à mal. L’outil le plus utilisé pour retirer ces nuisibles est la pince à tique. Il doit d’ailleurs être en permanence rangé dans la trousse dédiée au soin de votre animal de compagnie. Comment s’en servir ?

L’intérêt du retrait des tiques

Lorsque vous effectuez des promenades en extérieur avec votre chien, il est indispensable de passer en revue son pelage dès votre retour. Avant d’utiliser une pince à tique, cette inspection vous permettra de vérifier qu’une tique ne s’est pas fixée à ses poils. Notez qu’il n’y a pas particulièrement un endroit auquel vous intéresser sur le corps de l’animal. Vérifiez l’ensemble de son pelage, car ces nuisibles sont la cause d’une variété de maladies. Les plus courantes sont :

  • La piroplasmose : les sécrétions salivaires de la tique affaiblissent les défenses immunitaires de l’animal. Les organes vitaux sont ensuite impactés, et la mort peut s’en suivre dans certains cas. Cela souligne alors l’importance de faire vacciner votre chien contre cette pathologie de façon préventive ou curative ;
  • L’ehrlichiose : les chiens atteints de cette maladie peuvent potentiellement mourir. Les bactéries qui en sont responsables sont produites et libérées dans le sang par les tiques ;
  • La maladie de Lyme : cette pathologie touche les chiens et l’homme. Les symptômes sont visibles des semaines après la piqûre de la tique, et peuvent avoir de lourdes conséquences.

Comment savoir que votre chien a été piqué par une tique ? La réponse à cette question n’est pas évidente, car l’animal de compagnie ne manifeste pas toujours une gêne. Vous pourriez le voir se gratter de façon ordinaire, mais il se pourrait aussi qu’aucune réaction ne soit perceptible. Cependant, les propriétaires qui maîtrisent le caractère de leur compagnon canin peuvent identifier une modification de son attitude.

Que faire en cas de présence des tiques ?


Dès que vous remarquez que des tiques se sont fixées à votre chien, vous devrez les retirer dans les plus brefs délais. Ne vous y prenez surtout pas en utilisant votre main ou une pince destinée à l’épilation. Ces méthodes ne seront pas efficaces pour séparer votre animal de compagnie de ces parasites. En plus, procéder ainsi risque d’entrainer la cassure d’une partie des tiques dans son épiderme. Vous devrez plutôt vous munir d’une pince à tique, qu’il est facile de se procurer dans le commerce.

Cet accessoire vous permettra d’enlever intégralement les acariens présents dans le pelage de votre chien sans engendrer de douleur. Quelle est la meilleure façon de procéder dans ce cas ? Disposez votre animal de compagnie dans un endroit dégagé. Assurez-vous qu’il soit parfaitement serein, puis traquez les tiques présentes dans ses poils. Écartez ces derniers en étant sûr d’avoir préalablement porté des gants.

Mettez ensuite le crochet entre l’épiderme de votre chien et la tique. Réalisez des rotations, comme si vous vous serviez d’un tournevis sans exercer une pression sur le parasite. Ce dernier tombera de lui-même au bout d’un certain nombre de tours. Veillez à éliminer entièrement les tiques, et appliquez un désinfectant spécial pour chien sur la partie du pelage. Faites cette opération sur tout le corps de votre animal de compagnie, puis lavez vos mains avec du gel hydroalcoolique pour terminer.

Il est recommandé d’utiliser un morceau de scotch, pour capturer les parasites retirés des poils de votre chien. Vous pouvez également les stocker dans une boite dont le couvercle est hermétique. Il ne vous restera plus qu’à jeter cette dernière à la poubelle, pour éviter que les tiques se retrouvent dans la nature. Prendre rendez-vous chez le vétérinaire est le réflexe à avoir, si vous ne parvenez pas à retirer les parasites fixés à votre chien.

Les astuces préventives contre les tiques

Comme vous l’aurez compris, il n’existe pas un moment particulier pour traiter votre animal de compagnie contre les tiques. L’idéal serait de le faire fréquemment, surtout en prenant en compte les caractéristiques de votre chien et son mode de vie. Le vétérinaire vous recommandera ensuite le traitement qui convient le mieux. Ce dernier peut consister à utiliser des sprays, comprimés ou colliers contre les tiques.

N’appliquez surtout pas ces astuces sur votre chat, car la manière de traiter les tiques dans ce cas n’est pas identique. Le mieux serait de consulter un vétérinaire pour connaitre la démarche à adopter, lorsque d’autres animaux de compagnie sont infestés par des tiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *