le Galgo Espagnol

Originaire d’Espagne, le Galgo est connu depuis la Rome antique et l’étymologie de son nom serait celte. Il descendrait des anciens lévriers d’Asie et se serait, au fil du temps, adapté aux régions de steppes et de plaines. Du 16e au 18e siècle, il fut exporté vers l’Irlande et l’Angleterre où des croisements furent effectués avec des lévriers anglais, ce qui donna au Galgo espagnol son apparence actuelle.

Plusieurs peintres ont représenté le Galgo espagnol dans leurs œuvres : par exemple, Bruegel l’Ancien, Vélasquez et Goya. On l’utilise encore aujourd’hui pour la chasse au lièvre et au renard, en Espagne. Son poil dense est court et lisse; sa robe se décline dans les teintes de noir, alezan brûlé, cannelle, jaune doré à rougeâtre et blanc.

Traits de caractère

Digne et très réservé, le Galgo espagnol est un vrai sportif à l’extérieur (c’est un « sprinter »). C’est le plus démonstratif des lévriers. Il s’attache énormément à son maître et se montre loyal avec tous les membres de sa famille d’adoption. Affectueux, doux et patient, il s’entend bien avec les enfants. Très méfiant à l’égard des étrangers, il aboie peu et ne se montre jamais agressif; ce n’est d’ailleurs pas du tout un chien de garde. Son patrimoine génétique lui a laissé un instinct de chasseur très développé et un côté très fugueur. Ce type canin a un sens inné du confort et cherchera à adopter votre canapé. Comme les autres lévriers, le Galgo espagnol a besoin de courir souvent dans de larges espaces en plus de ses promenades quotidiennes. Aussi, un Galgo vivant en milieu urbain devra être amené régulièrement dans un parc pour chiens pour le laisser dépenser son énergie.

Dressez votre Galgo espagnol

Parfois têtu, le Galgo espagnol n’obéit aux ordres de son maître ou son éleveur que pour lui faire plaisir. Par conséquent, son éducation devra être entreprise dès le stage chiot. Très calme, il s’habitue facilement à marcher en laisse et ne tire pas. Les exercices sportifs interactifs constituent la meilleure approche de dressage avec le Galgo espagnol. Il faut user de constance et de douceur avec lui car, très sensible par nature, la brusquerie le rendrait nerveux et craintif. Comme il est vif d’esprit, le Galgo espagnol apprend rapidement ce qu’on attend de lui.

Alimentation et Soins

Certains sujets sont gourmands aussi est-il recommandé de ne rien donner à manger au Galgo espagnol entre les repas. Peu difficile, il appréciera autant une nourriture traditionnelle familiale constituée de viande mi-cuite, de riz et de légumes cuits qu’une alimentation de base industrielle de qualité et équilibrée.

Son poil ne nécessite qu’un brossage hebdomadaire.

Le Galgo espagnol vit environ jusqu’à 11 à 13 ans.