Shiba Inu, Cocker : 9 races de chiens roux à découvrir

Vous avez envie d’adopter ou d’élever un animal de compagnie et le chien est votre première option ? Il faut dire que cette espèce s’est très vite imposée comme un de nos meilleurs compagnons. Pourtant, des chiens, il y en a beaucoup, de toutes races, de tous poils et de tous caractères. Les chiens roux, par exemple, savent souvent conquérir nos cœurs. Avec leurs allures de petits renards et leur pelage ambré, ils ont souvent l’avantage d’être très protecteur et intelligent. Voici 8 races à découvrir, des plus petits aux chiens de chasse.

Les petits chiens roux, des animaux tendres et agiles

Le point commun de nombreux chiens roux de petite taille, souvent, c’est leur amicalité et leur docilité. Bien sûr, cela changera de chien en chien, de la façon dont vous l’élevez ou encore du passif de l’animal adopté. Pour appréhender au mieux l’arrivée d’un chien roux dans votre foyer, faisons le point sur quelques races de petites tailles, de leurs caractères à leurs caractéristiques.

Pour un chien de famille, le Cocker Spaniel anglais

Ce petit chien, c’est impossible que vous ne l’ayez jamais vu. Pas forcément autour de vous, certes, mais sur vos écrans et dans vos bandes dessinées. Cette race de chien roux, après tout, est celle de Bill, meilleur ami du petit Boule, âgé de 7 ans. Vous comprenez alors combien ce chien est apprécié des familles, et en fait un animal idéal pour les enfants. Très doux et tendre, il pourra accompagner votre foyer pendant 12 à 15 ans. Son pelage orange et ses oreilles longues, très distinctives, viennent avec ses grands yeux ronds faire son charme. Particulièrement agile, le Cocker Spaniel anglais appréciera de faire de l’exercice régulièrement.

Les loulous de Poméranie, des chiens roux joueur

Également connu sous le nom de Spitz nain ou de toy, ce chien roux est reconnaissable entre mille. Si vous apercevez un chien aux poils longs, avec de petites oreilles triangles et dressées, des yeux verts ou foncés et une queue roulée sur le dos, il y a de fortes chances que ce soit un loulou de Poméranie. D’origine allemande, ce chien de compagnie sait parfaitement se faire une place au sein d’une famille. Très social, il aime beaucoup la compagnie des enfants avec qui il appréciera jouer, sans s’énerver. Extraverti et très intelligent, il fera un comparse très dynamique au quotidien.

Race très sensible, le Griffon bruxellois

Ce petit chien est particulièrement reconnaissable. Son pelage roux, bien sûr, vous permettra de l’identifier, mais il est surtout connu pour sa petite mine. Il possède en effet une moustache et une barbe de poils, tout aussi roux, qui lui font une tête de petit monsieur. Ce chien, élevé en Belgique, se révèle être d’une grande sensibilité. Très protecteur, à l’affût, il sera un compagnon qui cherchera à veiller sur vous. Le griffon bruxellois, par ailleurs, est en réalité un mélange de trois races : le carlin, le smousje et l’épagneul King Charles.

Ces chiens roux dévoués, les Chihuahua

S’il en est qu’il n’y a plus à vous présenter, c’est peut-être bien le chihuahua. Ce petit chien est un animal de compagnie très dévoué, qui cherchera à vous protéger de tout danger. Il n’hésitera pas à vous alerter si quoi que ce soit l’inquiète par ses petits aboiements. Rapide et agile, il sera un compagnon de vie alerte et dynamique. Le Chihuahua, petit chien venu du Mexique, porte un joli pelage roux qui peut aussi être dans les tons chocolat ou crème. Selon l’animal, il faudra s’attendre à un petit chien qui pèse entre 1,5 et 3 kg. Il accompagnera votre famille, s’il ne rencontre aucun souci, entre 10 à 20 ans.

Shiba Inu, ce chien renard venu du Japon qui passionne

Voilà des milliers d’années que le Shiba Inu existe, protégé d’une disparition complète dans les 1900 par des Japonais soucieux de préserver sa race pure. Ce chien, à l’origine utilisée pour la chasse, tient son nom de la fonction qu’il y occupait. Shiba, pour petit ou broussailles, selon les interprétations, et Inu, pour chien. Soit, le petit chien qui se faufilait pour traquer les petits gibiers dans les endroits impraticables. Cet animal, surtout, se démarque vite par son caractère bien affirmé. Il possède une grande dignité, un amour de son indépendance, mais saura être affectueux selon son éducation.

Un chien roux japonais à éduquer correctement

C’est probablement un des chiens les plus demandant à adopter, toutefois, car le Shiba Inu demande beaucoup d’attention. Son entretien au quotidien sera facile, mais il faudra s’assurer d’être présent à ses côtés au maximum. Il a besoin d’une bonne relation de confiance avec vous, qui se créée dès qu’il est un petit chiot. L’éducation positive, par le recours aux récompenses et le jeu, et une grande patience seront vos meilleurs alliés dans ses premiers moments de vie. Poser des bases saines vous assurera qu’il acceptera plus facilement de sociabiliser. En conséquence, il vous vouera une confiance et un respect très ancrés.

Protecteur et craquant, le Shiba Inu est l’allié des familles

Ce chien renard, en effet, sera un animal de compagnie des plus fidèles. Il porte une véritable loyauté à son maître et sa famille, grâce à ce lien de confiance développé très jeune. Le Shiba Inu porte un pelage de poil dur, avec une robe pouvant allant du sésame au noir. Ses oreilles droites, triangulaires et arrondies, ainsi que ses joues bien rondes, font tout son charme. Si vous vivez en appartement, il faudra s’assurer de pouvoir le sortir prendre l’air et se dégourdir les pattes plusieurs fois par jour. Les enfants l’adoreront, pour son amour du jeu et son côté très protecteur.

Retriever, Cocker anglais, ces chiens de chasse roux

À l’instar du Shiba Inu, de nombreux autres chiens roux se révèlent être des chiens particulièrement utilisés à la chasse. Cela s’explique, souvent, par leur grande agilité et leur intelligence vivace. Ces traits de caractères, en effet, semblent se retrouver chez la plupart de nos compagnons aux allures de renard. Si les petits chiens ne sont pas à votre goût et que le Shiba Inu est trop intense à élever, voici quelques suggestions de races de chasse :

  • le Split finlandais, facile à vivre, car il s’éduque facilement, s’entend bien avec les enfants, mais demande des balades sportives pour être vraiment heureux ;
  • le Retriever de la Nouvelle-Ecosse, le choix préféré des familles actives pour son intelligence, son côté joueur et son grand dynamisme ;
  • le chien courant italien, un chien de chasse roux très indépendant, un peu hautain, mais très travailleur et énergétique ;
  • le Redbone coonhound, un animal sportif demandant de l’exercice quotidien et une forte loyauté.