Le Terrier de Chasse Allemand

D’origine allemande, sa race fut développée à partir de croisements effectués, au début du 20e siècle, par des gardes forestiers allemands qui désiraient obtenir une race apte à défier les Terriers britanniques. Il serait issu de différents types de Terriers anglais. Chien de chasse par excellence, le Terrier de chasse allemand est un animal courageux, intrépide et très tenace. Son poil est dense et serré, plutôt lisse dans les tons de noir, marron foncé, gris-noir avec des taches feu ou fauve bien délimitées. Le taux de production pour cette race (surtout depuis 1994) est le plus important d’Europe : 1 100 naissances et en moyenne 200 portée par année.

Traits de caractère

Même si, au départ, il est davantage un chien de chasse qu’un animal de compagnie, le Terrier de chasse allemand se montre amical et sociable avec les membres de sa famille d’adoption. De plus, il s’adapte facilement à son milieu de vie bien qu’il sera toujours plus épanoui à la campagne qu’à la ville. Par contre, il déteste la solitude, particulièrement s’il est enfermé et attaché. Sans être craintif ni agressif, il peut faire preuve de méfiance à l’encontre des étrangers et sait être un bon gardien. Généralement, il arrive à tolérer les autres chiens, mais n’apprécie pas la cohabitation avec d’autres animaux domestiques.

Dressez votre Terrier de chasse allemand

À cause de son tempérament impétueux, il est recommandé de commencer le dressage du chiot Terrier de chasse allemand en bas âge ; en fait, dès son arrivée à la maison. Il faut user de constance et de beaucoup de fermeté avec lui (sans brusquerie) car c’est un dominant. Assez exclusif, il sera toujours le chien d’un seul maître. En promenade à la campagne ou en forêt, mieux vaut l’habituer à marcher en laisse car il pourrait être enclin à poursuivre les lièvres ou les renards. Comme il possède un trop-plein d’énergie qu’il doit dépenser, ce type canin nécessite de nombreuses activités régulières (longues promenades, jeux interactifs).

Alimentation et soins

Une nourriture équilibrée, adaptée à son mode de vie, son âge et son poids, qu’elle soit industrielle ou traditionnelle familiale, lui convient très bien.

Son pelage nécessite un brossage hebdomadaire et un toilettage occasionnel. Avec les années, il peut développer de la dysplasie à la hanche. Dans le doute, faites-le examiner par un vétérinaire.

Son espérance de vie en moyenne est de 14-15 ans.